Welcome to MEIKO.
Please select a country and click "confirm".
The clean solution

Procédés de conditionnement sécurisés dans le cadre des infections avec le Covid-19 : comment les hôpitaux peuvent s'équiper

, Catégorie Entreprise
1 de  / 1

L'efficacité des techniques de nettoyage et de désinfection de Meiko a été confirmée par un institut indépendant. Conditionnement sécurisé possible dans les hôpitaux de quasiment tous les ustensiles de soin susceptibles d'être contaminés - même en cas de transmission féco-orale.


David Fisman, un épidémiologue de l'université de Toronto met en garde : la possibilité de transmission du coronavirus (Sars-Cov-2) par le biais des matières fécales pose de nouveaux défis, notamment aux hôpitaux. En cas d'hygiène insuffisante, l'agent pathogène peut donc aussi se propager par voie féco-orale. Une maîtrise de la maladie virale devient plus difficile, étant donné que les ustensiles liés aux patients, comme les bassins de lits par exemple, deviennent des points névralgiques au sein de la chaîne infectieuse.

Efficacité certifiée contre le Sars-CoV-2

La performance de nettoyage et de désinfection des lave-bassins de Meiko vient d'être classifiée comme particulièrement efficace contre le Sars-CoV-2 par l'institut d'hygiène indépendant Hygcen Germany GmbH. Dans le cadre des rapports d'expertise, la température, la mécanique et l'utilisation de produits chimiques dans les appareils Meiko ont été comparées aux propriétés connues des coronavirus. Le résultat : le procédé de conditionnement dans les lave-bassins de Meiko est sécurisé. Cependant, quelques paramètres doivent être respectés dans la manipulation de la vaisselle éventuellement contaminée.

Dosage supplémentaire d'un détergent alcalin dans le cycle de lavage à l'eau chaude

De nombreuses études ont montré l'excellente efficacité face aux virus enveloppés, dont font également partie les coronavirus, notamment de détergents à haute capacité porteuse de graisse et de solutions de nettoyage utilisées à des températures de 50 °C et plus. Avec les produits Meiko, il est à tout moment possible de doser un détergent alcalin dans le cycle de lavage à l'eau chaude.

Réglage du procédé de désinfection sur une valeur A0 de 600 minimum

Une valeur A0 de 600 est considérée comme suffisante pour la désinfection de virus thermolabiles comme les coronavirus. Sur certains équipements Meiko, cette valeur peut être réglée de manière autonome par les utilisateurs, sur d'autres le fabricant peut configurer l'appareil selon les besoins. Deux sondes de température avec fonction de contrôle par réciprocité garantissent que la température exigée dans la chambre de lavage de l'appareil Meiko soit maintenue de manière fiable sur toute la période nécessaire (10 minutes à 80 degrés Celsius, 1 minute à 90 degrés Celsius). Des valeurs A0 de 60 à 3 000 sont réellement réglables, respectivement sélectionnables.

Dosage obligatoire d'un produit de rinçage/adoucisseur d'eau

Les produits de rinçage et les adoucisseurs d'eau possèdent un effet destructeur supplémentaire sur les virus et sont pour cette raison particulièrement recommandés aujourd'hui dans le cadre du procédé. Pour les appareils Meiko, ils sont de toute manière utilisés pour empêcher la formation de traces de calcaire dans la machine et de dépôts sur les ustensiles de soin.

Ces paramètres sont applicables, indépendamment du choix du programme, qu'il soit court, normal ou intensif. Le programme avec la performance de nettoyage et la mécanique de lavage correspondantes doit être adapté en fonction de la salissure de base des ustensiles de soin afin d'obtenir le résultat exigé.

Empêchement d'une infection nosocomiale

Lors de maladies virales hautement contagieuses, la mise en place de stations et de chambres d'isolement est pratique courante dans les hôpitaux. Les ustensiles de soin doivent être ici directement conditionnés dans la chambre du patient ou dans la salle d'eau attenante dans un lave-bassins. Meiko propose ici des solutions murales intégrées.

« Grâce au conditionnement mécanique, le contact entre des ustensiles de soin potentiellement contaminés et le personnel médical, ainsi que d'autres patients, est d'une manière générale réduit au minimum, et le risque d'une infection nosocomiale ou d'une infection croisée nettement diminué », explique Thomas Peukert, ingénieur diplômé et directeur technique chez Meiko.

Des voies de conditionnement sécurisées de produits non-médicaux

« En premier lieu, la propagation de l'agent pathogène continue cependant à se faire par le biais de sécrétions au niveau des voies respiratoires » explique le Docteur Friedrich von Rheinbaben, professeur docteur en hygiène et virologue. Pour empêcher une infection par gouttelettes ainsi qu'une propagation par le biais des particules d'air les plus infimes (aérosols), il est également recommandé de désinfecter des ustensiles qui entrent en contact avec des sécrétions respiratoires potentiellement infectieuses (crachoirs, cuvettes etc.), après les avoir utilisés. Même si ces objets ne font pas partie des produits médicaux, ils doivent être hygiéniquement parlant irréprochables, notamment dans le cas d'épidémies. Les laveurs-désinfecteurs multifonction du fabricant Meiko ont été élaborés dans cette optique et peuvent également fournir un conditionnement chimiothermique.

Le cercle de Sinner

Depuis les années 1930, Meiko a étendu ses connaissances dans le domaine des techniques de nettoyage et de désinfection ainsi que des produits médicaux, et peut ainsi prouver une vaste expertise dans ce domaine. Le cercle de Sinner, un principe qui organise les mécanismes d'efficacité des processus de nettoyage, a toujours été pris en compte pour les appareils Meiko, et est aujourd'hui encore utilisé. Il décrit les quatre paramètres, l'action chimique, l'action mécanique, la température et le temps de contact, dont l'interaction représente finalement le résultat de nettoyage. Les paramètres peuvent certes être modifiés séparément, ils doivent cependant rester dans un rapport réciproque valable. Meiko propose ici – justement dans le cas d'une maladie infectieuse – des procédés globaux fiables, constitués d'une machine adéquate, de produits chimiques choisis et du dosage nécessaire adapté.