Welcome to MEIKO.
Please select a country and click "confirm".
The clean solutions

Zum goldenen Engel

À quoi Michael Mannel voit-il qu'il possède un nouveau lave-vaisselle ? « Quand je consulte la feuille de temps de l'employé de la laverie, je remarque qu'il a moins de travail. » Il, c'est Mamazougou Nadijou. Né au Togo, Mamazougou travaille depuis huit ans au Zum goldenen Engel, le plus ancien hôtel de Glottertal (Bade-Wurtemberg). Michael Mannel se réjouit pour son employé, qui doit désormais consacrer moins de temps à la vaisselle sale. Il faut dire que Michael Mannel a pour devise de « vivre et laisser vivre » – une devise qui s'avère payante, comme en atteste le succès rencontré lors du recrutement de personnel.

Or, sa mise en pratique est relativement simple : il suffit d'être aimable et de créer une atmosphère conviviale en cuisine ! Travailler dans une ambiance décontractée, Mannel sait ce que c'est depuis la saison passée à l'Auberge de l’Ill avec son épouse, auprès de la célèbre famille Haeberlin, avant de reprendre en 2006 l'hôtel Zum goldenen Engel, qui appartenait à la famille de sa femme.

Le restaurant à la carte du Zum goldenen Engel dispose de 80 places, qui peuvent être portées à 120 en cas de fêtes et, par beau temps, le jardin peut accueillir 60 personnes supplémentaires. À cela vient s'ajouter l'activité hôtelière. Toutefois, les touristes séjournant en Forêt-Noire ne sont pas les seuls à apprécier le Zum goldenen Engel. Les habitants de Glottertal aiment célébrer leurs fêtes de famille et repas d'enterrement dans cet établissement séculaire.

Michael Mannel propose une cuisine traditionnelle aux accents français et méditerranéens, souvenir de ses séjours à l'hôtel Colombi de Fribourg et au Romantikhotel de Bad Hersfeld. L'équipement de sa cuisine, tout aussi professionnel que la gestion de son entreprise, comprend un lave-vaisselle à capot de toute dernière génération – une M-iClean H de MEIKO – dont il ne tarit pas d'éloges :

« Son capot à ouverture automatique nous permet de travailler plus vite et le résultat de lavage est excellent. »

« La surface de la vaisselle n'est plus rêche et terne, mais douce et brillante. Depuis peu, nous possédons également un lave-verres MEIKO M-iClean qui réduit sensiblement notre charge de travail car il n'est plus nécessaire de polir les verres à la main », raconte Mannel d'un ton satisfait.

Même si une vaisselle impeccable compte beaucoup pour lui, Mannel accorde également de l'importance à d'autres facteurs, qui ne sautent pas forcément aux yeux : « Nous possédons un cogénérateur et veillons à acheter des aliments produits de manière durable. J'apprécie beaucoup le fait que le capot de la M-iClean H soit équipé d'un système de rétention de la vapeur, notamment parce que cela rend le climat beaucoup plus agréable en cuisine.

Et ses valeurs de consommation réduites comptent autant que sa tuyauterie en inox, synonyme de longévité. » Toutefois, Mannel ne serait pas Mannel si un facteur impondérable ne jouait pas un rôle significatif à ses yeux :

« Le service est vraiment super. Quand nous avons un problème, quelqu'un vient immédiatement ! »